Comment choisir son psychologue / psychothérapeute à Nice

Comme nous l’avons vu dans l’article précédent, tous les titres ne se valent pas quand il s’agit de consulter un « psy ». En dehors des approches médicamenteuses qui ne peuvent être dispensées que par un médecin psychiatre, la meilleure façon de s’assurer que notre « psy » a été solidement formé est de choisir un psychologue ou un psychothérapeute. Mais cela ne suffit pas ! Nous allons voir un ensemble de critère pour vous aider à faire votre choix.

La première étape consiste à faire le point sur votre situation, sur ce que vous attendez du suivi, sur vos besoins et objectifs. Cela vous permettra de déterminer le type de thérapies qui vous convient le mieux. Idéalement, vous pourrez trouver un professionnel de santé formé pour exercer le type de thérapie qui a montré son efficacité dans votre problématique (exemples : l’EMDR pour le stress post-traumatique, la thérapie familiale pour les troubles du comportement alimentaire, les TCC et la thérapie ACT pour les troubles anxieux, la dépression, les addictions, etc.). Dans une grande ville comme Nice, vous trouverez facilement des psychologues / psychothérapeutes formés aux approches qui vous conviennent.

Il est possible ensuite de décider d’aller consulter un homme ou une femme. Cela constitue plus une question de préférence qu’autre chose : aucune étude n’a montré que les psychologues hommes sont plus compréhensifs ou efficaces avec les hommes (ni les femmes), et vice versa. Cependant, à vous de voir avec qui vous serez le plus à l’aise. Faites-vous confiance.

Certaines personnes accordent également une importance à l’âge du professionnel de santé. De ce que j’ai pu observer, l’âge du thérapeute n’est pas corrélé à la réussite de la psychothérapie. J’ai pu côtoyer à plusieurs reprises des psychologues jeunes, mais dotés d’une rare empathie, passionnés par leur métier, et d’une compétence clinique remarquable. Néanmoins, si vous consultez en libéral, c’est à vous de décider qui vous consultez. Si pour diverses raisons vous êtes plus à l’aise avec un homme ayant la cinquantaine, qu’avec une femme ayant la trentaine, alors écoutez-vous, là aussi c’est vous qui savez.

Idéalement, privilégiez quelqu’un qui ne se repose pas sur son expérience, qui continue à se former, qui prend part à la vie associative dans son domaine, etc. Il vaut mieux quelqu’un qui admet qu’il ne sait pas (et va faire au mieux pour apprendre), que quelqu’un qui prétend tout savoir.

D’autres éléments peuvent également jouer comme la localisation du cabinet, les tarifs, et bien sûr le bouche à oreille.

Enfin, nous savons par la recherche fondamentale en psychologie que l’un des facteurs les plus importants dans la réussite d’une psychothérapie est la qualité du rapport existant entre le client et le thérapeute. Il vous faudra alors choisir quelqu’un avec qui vous vous sentez en confiance pour vous livrer et travailler sur vos problématiques, dans un climat d’ouverture et de non-jugement.

Pour cela, n’hésitez pas à appeler voire rencontrer plusieurs professionnels avant de vous engager sur un suivi à moyen ou long terme. Faites-vous confiance, le premier contact vous indiquera si « vous le sentez ». Encore une fois, lorsque vous consultez en libéral, le choix du professionnel avec qui vous voulez travailler est en votre plein pouvoir (ce qui n’est pas le cas dans d’autres contextes comme en CMP). Profitez-en pour vraiment vous demander quel type de suivi et quel thérapeute vous convient le mieux.

J’espère que ces deux courts articles ont pu vous aider à y voir plus clair. Si vous avez des questions supplémentaires, n’hésitez pas à m’envoyer un message via l’onglet Contact, je m’efforcerai d’y répondre au plus vite.

 

NB : il est également possible de vérifier que le professionnel de santé est bien autorisé à utiliser son titre de psychologue ou de psychothérapeute. Pour cela, il suffit de se rendre sur https://annuaire.sante.fr/ et de taper son N° ADELI dans la barre de recherche (ce numéro est en général indiqué sur le site du professionnel de santé, sur son doctolib etc.). Son nom et son titre protégé doivent normalement apparaitre.

 

© Lucas Greff, psychologue et psychothérapeute spécialisé en thérapies cognitives et comportementales (TCC) à Nice.

Laisser un commentaire