QUI SUIS-JE ?

psychologue tcc a nice

Psychologue TCC Nice

Passionné depuis l’adolescence par les relations humaines et les sciences sociales, mes études se sont orientées vers les ressources humaines puis la psychologie. J’ai réalisé ma Licence de Psychologie à Nice puis mon Master à Strasbourg, en Psychologie clinique et Thérapies Cognitives et Comportementales (TCC).

Lors de ces études, j’ai constaté qu’il était possible de traiter des sujets complexes comme la psychologie et les relations humaines tout en bénéficiant d’une grande rigueur scientifique. Ma pratique s’ancre précisément dans ce principe.

Pour autant, en relation d’aide, la posture de l’aidant est tout aussi importante que sa formation. Je m’inspire à ce niveau de Carl Rogers qui a mis en évidence la prépondérance de l’empathie, du non-jugement et de l’authenticité du thérapeute, autant de facteurs que je juge indispensables à un bon suivi. 

cabinet de psychologie a nice

Lors de mon parcours, j’ai eu l’occasion d’intervenir auprès des structures suivantes :

  • Dans un cabinet de psychologie spécialisé dans les troubles du développement
  • Dans un cabinet libéral de psychiatrie à Besançon
  • A la maison des adolescents du Var
  • Au centre de réadaptation de Mulhouse
  • Au centre hospitalier d'Antibes

La psychologie et la psychothérapie étant des disciplines scientifiques en constante évolution, il me tient à cœur de me former continuellement (par des séminaires, formations, lectures…) pour accompagner au mieux mes clients. 

Je suis également membre d’associations en lien avec la recherche fondamentale et la pratique clinique : Association for Contextual Behavioral Science (ACBS) ; Association Francophone pour une Science Comportementale Contextuelle (AFSCC).

la relation thérapeutique en tcc

Lors des séances de thérapie, je m’efforce d’être compréhensif et accessible. Je fais en sorte d’être actif et interactif en vous questionnant, en vous expliquant, voire en vous conseillant. Je conçois la relation thérapeutique comme une relation d’égalité : nous collaborons ensemble pour construire une compréhension profonde de vos difficultés quelles qu’elles soient. Nous continuons ce travail d’équipe en faisant émerger des pistes d’amélioration, puis nous les mettons en place dans un climat d’ouverture et de curiosité. Nous évaluons ensemble les améliorations, et ajustons la prise en charge si nécessaire.

Si le suivi psychologique implique une relation d’égalité et un travail collaboratif, c’est pour une raison très simple : le psychologue est certes expert en psychologie et en thérapie, mais vous aussi êtes expert, de votre propre fonctionnement personnel.

Psychologue Nice Centre

Pourquoi j'utilise le terme client ?

Si vous avez parcouru ce site, vous avez peut-être remarqué que j’utilisais le mot « client » pour désigner les personnes en demande de soin psychologique, plutôt que celui de « patient » fréquemment utilisé par les professionnels de santé.

Le terme patient est issu du milieu médical, et implique que la personne est malade, et doit être soignée. Cela met la personne dans une position passive, quasi-dépendante du professionnel de santé. Or, j’estime que les personnes qui viennent me voir ne sont pas malades à proprement parler, elles peuvent simplement être plus ou moins prisonnières de stratégies qui ne fonctionnent pas.

Le terme client quant à lui est issu de la psychologie humaniste et me semble mieux refléter la position d’égalité souhaitable entre le psychologue et la personne qui le consulte pour recevoir un accompagnement psychologique, ainsi que l’implication nécessaire de la part de ces deux derniers. Ce terme est beaucoup utilisé parmi les praticiens de l’ACT pour ces mêmes raisons.

Dans les faits, le choix de ce mot plutôt qu’un autre est un détail qui n’a pas d’influence sur les accompagnements que je propose.